Écarté pour la première fois par un vote pour obtenir un siège au Conseil de sécurité de l’ONU, le Canada voit son étoile pâlir sur la scène internationale.

C’est le constat que dresse l’ex-sous-secrétaire aux Nations unies, Louise Fréchette. «Ça va diminuer le Canada aux yeux du monde, a-t-elle confié lors d’un entretien téléphonique. Tache noire, je ne sais pas. Ça envoie le message qu’à vrai dire, on n’est pas aussi importants que ça, a-t-elle poursuivi. Ça nous diminue sur la scène internationale. Ce n’est pas à notre avantage.

À la veille d’un troisième tour de scrutin qui s’annonçait...

* * *
The opinions expressed in this article/multimedia are those of the author(s) and do not necessarily reflect the views of CIGI or its Board of Directors.