Séoul a repris une vie normale. Vendredi soir, quelques heures après la fin du sommet du G20, la circulation a repris autour du Coex, le centre de congrès qui accueillait la cinquième réunion du genre depuis celle de Washington fin 2008. La barrière de fer qui le protégeait des manifestants, hier absents, a été en bonne partie démontée. Les chauffeurs de taxi n’ont plus l’obligation, sous peine d’amende, d’avoir les cheveux propres et d’être bien habillés.

De leur côté, les membres du G20 ont partagé un dernier repas, mais pas pour fêter leur réconciliation sur les taux de changes...

* * *
Thematics
Program
The opinions expressed in this article/multimedia are those of the author(s) and do not necessarily reflect the views of CIGI or its Board of Directors.